Prématernelle

20 May, 2013 

 Avantages
 Critères dadmissibilité
 Critères dun système préscolaire de qualité
 Que peuvent faire les parents pour soutenir les services de garde?
 Paul et Suzanne

Avantages d’une prématernelle francophone

Les prématernelles assurent, avec la participation du parent, que l’enfant pourra découvrir l’univers dans sa langue, la langue française. L’enfant découvrira peut-être pour la première fois des petits amis francophones et apprendre que sa famille n’est pas la seule à parler français. Il pourra être fier de sa langue, de sa culture et de son appartenance à la communauté francophone.

Les prématernelles francophones sont fondamentales au développement de l’enfant qui vit dans un milieu minoritaire linguistique, car elles :

* Permettent à l’enfant de jouer, chanter, parler et questionner dans sa langue durant les années clés de son développement linguistique et culture ;

* Offrent une occasion idéale pour l’enfant ayant droit parlant peu ou pas français d’acquérir les bases langagières et de développer son identité culturelle à l’âge propice ;

* Fournissent un milieu accueillant et chaleureux dans lequel l’enfant peut être fier de sa langue et de sa culture ;

* L’âge préscolaire est le moment privilégié pour le développement langagier. L’enfant joue et manipule les mots pour ainsi découvrir la structure et le pouvoir du langage. Lorsque l’enfant peut faire ceci dans sa langue, son estime de soi est rehaussée et il s’identifie avec fierté à sa communauté.

Critères d’admissibilité

Il est important d’établir la clientèle à laquelle le service s’adresse. L’article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés présente les critères d’admissibilité utilisés par les écoles françaises. Il serait sage de se baser sur ces mêmes critères.

Les parents francophones de Terre-Neuve et du Labrador (le père ou la mère) dont

la première langue apprise et encore comprise est le français,

ou

qui ont reçu leur instruction, au niveau primaire, en français,

ou

dont un enfant a reçu ou reçoit son instruction, au niveau primaire au secondaire, en français, ont le droit de faire instruire leurs enfants, au niveau primaire ou secondaire, dans la langue française.

* Un individu qui a droit d’accès à l’école francophone est un ayant droit.

L’objectif de l’article 23

"L’objectif général de l’article 23 est clair. Il vise à maintenir les deux langues officielles du Canada ainsi que les cultures qu’elles représentent et à favoriser l’épanouissement de chacune de ces langues, dans la mesure du possible, dans les provinces où elle n’est pas parlée par la majorité. L’article 23 cherche à atteindre ce but en accordant aux parents, appartenant à la majorité linguistique, des droits à un enseignement dispensé dans leur langue, partout au Canada."

Brian Dickson, ex-juge en chef de la Cour suprême du Canada

Les critères d’un système préscolaire de qualité pour nos bambins de la province

Le Local

Idéalement, le local de la prématernelle francophone est situé dans l’école ou dans le centre scolaire et communautaire de sa communauté pour mieux orienter les parents dans le choix qu’ils feront pour l’entrée scolaire de leurs enfants.

La clientèle

La plupart du temps la clientèle est mixte, c’est-à-dire qu’elle représente un mélange par rapport aux compétences linguistiques. Les enfants peuvent arriver à la prématernelle ne parlant pas un mot de français. C’est justement pour franciser les enfants avant l’entrée à l’école francophone que le service de prématernelle est mis en place.

La programmation

La prématernelle francophone est l’endroit privilégié où l’on réunit les petits francophones de 3 à 5 ans ayant droit à l’éducation en français pour les franciser avant l’entrée à la maternelle. La programmation est orientée vers les besoins spécifiques de chaque enfant. Le programme préscolaire dans la province encourage le développement de : la langue française, la socialisation, et le développement spécifique à savoir la motricité fine et globale, l’expression verbale ainsi que la perception et mémoire visuelle, créative et auditive.

Les ressources

Le matériel pédagogique en français est rare et coûteux, généralement hors de portée de la plupart des services de garde francophones en milieu minoritaire. Le matériel existant est généralement inadapté tant aux compétences linguistiques de l’enfant minoritaire qu’à sa réalité culturelle (sauf pour le matériel développé par les fédérations ou associations de parents à travers le Canada). Des ressources financières supplémentaires sont trouvées grâce à des initiatives de levées de fonds et des subventions fédérales ou provinciales.

Le personnel

Le recrutement d’un personnel francophone qualifié constitue un autre critère d’importance, indice directement lié aux résultats anticipés d’un programme préscolaire de qualité. Il faut recruter des éducateurs et éducatrices francophones qui répondent aux exigences provinciales et donner à ce personnel une formation spécifique qui les prépare à assurer le développement langagier des enfants francophones en milieu minoritaire, à véhiculer une composante culturelle très importante, et à favoriser le développement d’une identification positive à la communauté francophone.

La formation

La formation des éducatrices est essentielle et le lien avec les autres provinces indispensable. Un réseau préscolaire de qualité pour notre province repose sur la création d’un réseau avec les autres provinces afin d’encourager notre petit nombre d’éducatrices à parfaire leur éducation, à partager leurs idées et réflexions et à se soutenir les unes, les autres.

Que peuvent faire les parents pour soutenir les services de garde ?

*Soutenir les établissements autorisés qui offrent des services de garde de qualité ;

*S’impliquer comme bénévole! Faire partie du bureau de direction de son centre préscolaire, aider au comité de prélèvement de fonds dans son comité de parents ;

*Devenir active! Informer le gouvernement des besoins du système préscolaire et indiquer comment ces besoins peuvent être comblés ;

*Se documenter! La plupart des bibliothèques et des librairies possèdent une grande variété de livres qui traitent des enfants et des services de garde ;

*Exercer des pressions pour obtenir plus de financement pour nos services de garde et des milieux de travail mieux orientés vers les besoins de la famille ;

*Contribuer à l’amélioration des services de garde qui vissent des services de qualité où il fait bon venir et où les besoins physiques, émotionnels, sociaux et intellectuels de l’enfant sont respectés.

Google
WWW http://www.fpftnl.nf.ca
 

mission-02

Fédération des parents francophones deTerre-Neuve et du Labrador
65, chemin Ridge,
St. Jean, NL, A1B4P5
tél.(709) 722-7669,
sans frais: 1-888-749-7669
télécopieur (709) 722-7696

|Ressources humaines| |Comités des parents| |Calendrier d'activités| |Coin des parents| |Carte du site|

Copyright © 2005 - FPFTNL - Tous droits réservés.
Dernière mise à jour :  20 mai 2013